Droit au Talent

Licence Creative Common by SA
dimanche 10 février 2019 par matthius

Certaines fois, on se demande pourquoi on a du mal ou de la facilité à l’école. Il faut savoir que l’école utilise deux des sept intelligences multiples de l’enfant. En effet, l’humain naît avec sept intelligences que l’éducation familiale développe, que celui qui ne le connaît pas ne les comprend pas.

Howard Gardner nous dit que nous naissons intelligent. Seulement une intelligence sans objectif est destructrice. Si on vous ne vous en propose pas, demandez-vous pourquoi on vous parle. Au lieu de vouloir détruire pour vous détruire, risquez de trouver l’ordre qui fait qu’on veuille vous détruire par le dialogue de vérité.

Il s’agit surtout de permettre de trouver les solutions si on croit en nous, pas en son ego ou une autre idée jolie et laide à la fois, permettant de voir sans s’apercevoir, voyant alors le joli dans l’affreux, menant à créer l’affreux parce que nous ne connaissons pas cet ordre qui nous régit à cet instant.

La liberté, c’est surtout mener son questionnement, pour se chercher par les autres afin de trouver son bonheur par sa vérité. Mais sa vérité affreuse amène au bonheur si on en comprend la cause première, cause première nous interrogeant alors même si on l’oublie.

Quand on dit être intelligent, il s’agit de comprendre qu’on a atteint l’objectif, qu’on a compris, voire qu’on a du talent ou mieux, qu’on est en accord avec sa ou la recherche de vérité. Quand cela se fait par l’intuition, l’élève évolue facilement, surtout s’il est en recherche. Si son âme change, il aura des questions auxquelles il répondra ou pas. Ce questionnement pourra au mieux lui revenir par recherche de vérité. Une question bizarre sera peut-être un questionnement sur lui-même.

Par contre, il ne s’agit pas de constater une réponse. L’école doit développer les intelligences de l’enfant. Rien qu’avec l’utilisation de deux intelligences, une personne qui la possède peut utiliser l’une puis l’autre pour rechercher vérité. Un talent naît de la combinaison des intelligences. Développer et connaître les intelligences les plus utilisées de l’élève permet à l’élève de dépasser le maître, pour sublimer la société.

Les élèves qui parlent correctement sont favorisés. Ainsi l’intelligence linguistique est favorisée. Ceux qui ont une bonne intelligence linguistique peuvent plus facilement étendre leur langage, avec en plus le souci de la forme. L’intelligence langagière permet de définir.

Les élèves bons en mathématique sont aussi favorisés à l’école. Seulement l’intelligence logico-mathématique permet de faire mieux que des maths, c’est à dire deviner intuitivement le résultat d’expériences, si l’enfant garde sa réflexion scientifique, apprise pour apprendre à parler et à marcher.

Nous décrivons alors les intelligences qui ne sont pas favorisées en 2019 dans l’école. L’intelligence musicale, quoique remise en valeur en 2017, est celle qui fait qu’on est attiré à aimer tout son qui nous environne. C’est à dire qu’on a même envie de chanter à son tour le son, pour le comprendre, comme s’il nous faisait. La musique permet de densifier l’esprit pour trouver des idées. Il est même possible pour des retraités qui ont cette intelligence d’apprendre la musique sans solfège grâce à musescore ou un piano avec manuel.

L’intelligence spatiale fait qu’on est capable de se positionner facilement dans l’espace. Par exemple, les navigateurs qui ont cette intelligence peuvent retrouver facilement leur chemin. Aussi les danseurs ont besoin de cette intelligence pour être bons et beaux. Savoir se positionner dans l’espace permet aussi de devenir architecte, chercheur ou ingénieur dans l’infiniment petit, de découvrir ou théoriser l’espace.

L’intelligence inter-personnelle permet de dialoguer pour comprendre, parce que notre individualité vient de la société. Les enfants qui bavardent sont dans cette catégorie développée de l’intelligence inter-personnelle. Cette intelligence, si elle est bien développée, permet de deviner, plus ou moins, si son interlocuteur ment. Ainsi, les professeurs qui utilisent le dialogue avec les enfants doivent être éthiques avec les enfants. Les enfants peuvent alors développer, avec cette intelligence, s’ils ne bavardent pas, ou s’ils explorent ceux qui pensent au fond des choses, une intelligence intra-personnelle. C’est à dire qu’avec ces deux intelligences, on peut comprendre l’humain sur tous ses angles.

L’intelligence naturaliste consiste à classer intuitivement pour retrouver intuitivement. Cette intelligence a donc crucialement besoin de la société tout comme elle permet de trouver vite certaines solutions. Elle fait que l’on classe hiérarchiquement et horizontalement ce qu’on perçoit. Cela fait par exemple que l’on peut répondre exactement ce que veut son interlocuteur, ou alors on peut facilement créer une hiérarchie sur son environnement, afin de retrouver vite quelque chose. Choisir un futur par les personnes nécessite la combinaison des intelligences naturaliste et inter-personnelle.

L’intelligence corporelle permet de réaliser des travaux manuels facilement, de bien sentir son corps, jusqu’à penser à sa santé. Cette intelligence permet de créer des industries grâce à l’artisanat. Avec cette intelligence, on finit exactement ce qui se passe dans son corps. Or le sport à l’école s’oriente vers la motricité, pas la latéralité, qui permet de mieux sentir son corps. La motricité, c’est favoriser les muscles moteurs. La latéralité c’est favoriser les muscles du côté, avec des exercices qui nous font tourner par exemple.

Connaître ses intelligences permet de savoir comment agir. Cela permet aussi de deviner son avenir, si on va réussir plus tard, et comment. Développer une intelligence permet de comprendre ceux qui l’utilisent en densifiant son esprit. Aimer pour définir permet de comprendre. Se passionner avec différentes intelligences permet de chercher la vérité. Le talent est la combinaison de ses intelligences intuitives en compréhension de son environnement. La performance est aimer ce que l’on fait pour utiliser ses rêves. Chercher avec ses intelligences permet de se passionner à trouver des vérités qu’on n’oublie pas. Alors, écrire permet de construire son avenir.

Il arrive qu’un enfant ne développe pas certaines intelligences de ses parents, parce qu’il s’inspire de la société pour se développer et créer son talent, donc de nouvelles intelligences. C’est normal dans le monde actuel. Seulement les parents qui ne connaissent pas une voire plusieurs de ses intelligences ne trouvent pas de repères chez l’enfant. Sans connaissance des intelligences multiples, ils peuvent trouver le comportement de leur enfant étrange. Savoir reconnaître les intelligences multiples devient alors primordial pour les parents ou l’enfant.

Mais beaucoup de parents ne comprennent pas leur enfant parce que l’école apporte des connaissances que les parents n’ont pas, même si l’enfant a les intelligences reconnues des parents. Quand aucune des parties n’ose s’exprimer, il faut que l’une des deux montre son objectivité, au risque d’étonner à chaque fois. Cela mène vers un chemin de vérité, nécessitant de s’intéresser à la vie pour trouver du bonheur en l’apprenant. Une partie connaîtra l’autre plus au début, mais ce risque pris fera que l’autre comprendra l’une, donna alors l’atout pour un dialogue.

Seulement, si une des étapes s’arrête, personne n’avance, tant que celui qui possède l’atout ne le comprend pas ou veut l’utiliser, pensant vivre dans un monde où tout le monde se connaît par le regard. Le pire est quand on s’aperçoit que cela gêne et qu’au final on croit qu’il faille dominer. Dans ce cas, il faut que chacun reprenne un chemin de recherche de vérité. Celui qui donne le plus sera celui qui fera avancer le chemin des autres le plus. Alors, un simple regard permettra de voir cette reconnaissance, pourvu que celui qui cherche s’en rende compte. Alors dire on comprendre ce qui s’est passé sera primordial pour la partie qui prend la direction qu’il ne faut pas.

Il s’agit de chercher la vérité, de favoriser les intelligences qui favorisent l’optimisme pour chercher la vérité. Se confronter à un mur peut s’éviter, en utilisant sa passion pour trouver des solutions. Alors on essaie de comprendre ses émotions par la poésie ou en dialoguant face à face, avec ses amis pour trouver son bonheur, avec la société pour voir ou comprendre ce qui est vrai, puis trouver le bonheur.

Si son intelligence crée des phrases dans la tête, alors cela peut servir au linguistique. Si son intelligence permet de deviner, cela est scientifique ou le sera. Si la passion se réveille, alors son travail sera reconnu, pas forcément à l’école, mais dans une association, car un talent se sera éveillé. Il arrive qu’au final, une seule intelligence soit utilisée par la société. Seulement, une société ne se développe qu’avec l’ensemble des intelligences, sachant que l’intelligence manuelle ou corporelle permet de trouver, associées avec les autres en fonction des autres.

Les enfants handicapés peuvent pour certains se développer par une certaine intelligence. L’enfant réveillera alors ceux qui ont nettement développé cette intelligence. Seulement, il s’agit ensuite de créer un talent en développant le plus possible d’autres intelligences. Ainsi, l’enfant handicapé ne le paraîtrait plus réellement, mais créerait son talent. Alors, les œuvres de cet enfant démontreront la plasticité du cerveau de l’humain et le talent de l’enfant handicapé. Rappelons que ce sont des enfants handicapés qui ont permis à Howard Gardner de définir les intelligences multiples de l’humain.

Le dialogue scientifique mène au génie. Pourtant, l’inter-personnel n’est que peu utilisé à l’école. On peut s’amuser à organiser des ateliers philo, avec des amis, pour devenir des génies, essayant de comprendre le monde et ses failles. Ainsi, le dialogue permet de lier dans son esprit.

Alors, si son esprit n’est pas trop perturbé par les images rapides des écrans à lumière, on fait appel à son âme, pour transformer les liens en idées. À force de trouver des idées, en cherchant sur ses limites, on sera étonné des trouvailles de notre âme. En effet, l’âme aura fait évoluer l’esprit.

Mes Notes

Écrire sur ses intelligences.